LE VISAGE-REMÈDE DE CHUCK CLOSE

Charles Thomas Chuck Close est un artiste Américain qui vit et travaille à New York. Il s’est principalement démarqué en tant qu’hyperréaliste, à travers ses
portraits peints souvent reproduits à une échelle monumentale.
Il utilise le polaroïd comme support pour la réalisation de ses portraits et prend
essentiellement pour modèles amis et membres de sa famille dont il fait les gros plans. Puis, l‘artiste quadrille l'image à l’aide d’une grille structurée et la divise
en petites cellules qu’il reproduit sur la toile en plus grand pour recomposer
le portrait d’origine.

Je pense que le visage est une sorte de carte routière d’une personne.

Chuck Close

LE VISAGE-REMÈDE DE CHUCK CLOSE

Les formes géométriques et les couleurs présentes dans chaque cellule ne se
retrouvent dans aucune autre. Chaque cellule est unique. Vus de loin, ces portraits restent très fidèles aux modèles. Par contre, de près, il ne laissent paraître qu’une multitude de pixels colorés et abstraits.
Son travail sur les portraits, qui l’aide à mémoriser les visages de ses proches,
reste un véritable remède au mal dont il souffre : depuis toujours, sa prosopagnosie
le rend incapable de reconnaître une personne par son visage.

Chuck Close en plein travail sur son portrait

Chuck Close en plein travail sur son portrait

Retour à l'accueil